Projet

Notre projet porte sur la recherche d’eau sur Mars. Situons d’abord le problème : un être humain a besoin en moyenne de 2,5 L d’eau par jour. Ici, sur Terre, nous n’avons pas besoin de s’en soucier puisque notre planète est composée à 70% d’eau. Dans l’espace et sur plusieurs autres corps célestes, l’eau est beaucoup plus rare, voire même absente.

Pour contrer l’absence d’eau, la Station Spatiale Internationale demeure presque entièrement autonome quant à la production de l’eau  puisque les astronautes utilisent un appareil permettant de rendre potable l’eau des déchets humains (urine et transpiration). Le système que les Huskies vous proposent s’appelle DROMA, un petit module dont le principe est basé sur celle d’un distillateur solaire. Son fonctionnement est simple.

D’abord, Droma se posera sur le cratère de glace Korolev, situé près du 72e parallèle nord un an avant l’arrivée des premiers astronautes. Droma créera un effet de serre qui entraînera de la condensation sur ses parois enveloppées de fils de nichrome pour contrer la condensation solide la nuit. Par la suite, l’eau ainsi produite s’écoulera jusqu’au coussin collecteur chauffé pour y être stockée. Une fois sur Mars, les astronautes iront forer le sol martien afin d’installer un tuyau de cuivre et récolter l’eau sous la surface,  toujours en utilisant l’effet de serre sur les parois d’un abri en forme de tente.

Des panneaux solaires assureront l’énergie nécessaire au maintien de l’eau liquide. Cette technique a été testée dans un environnement proche de celui sur Mars durant la mission Mars Support à Hawaii, et a été concluante.

English version…

The Huskies’ Project !

Our project focuses on the search for water on Mars. Let’s first look at the problem: a human needs an average of 2.5 L of water a day. Here on Earth, we do not need to worry because our planet is 70% water. In space and on many other celestial bodies, water is much rarer, if not absent.

To counteract the lack of water, the International Space Station remains almost entirely autonomous in the production of water since astronauts use a device to make water safe for human waste (pee and perspiration). The system that the Huskies offer you is called DROMA, a small module whose principle is based on that of a solar distiller. Its operation is simple.

First, Droma will land on the Korolev ice crater, located near the 72nd parallel north a year before the arrival of the first astronauts. Droma will create a greenhouse effect that will cause condensation on its walls wrapped in nichrome wire to counter solid condensation at night. Subsequently, the resulting water will flow to the heated collection bag for storage. Once on Mars, astronauts will drill the Martian soil to install a copper pipe and harvest water under the surface, again using the greenhouse effect on the walls of a tent-like shelter.

Solar panels will provide the energy needed to maintain the liquid water. This technique was tested in an environment similar to that on Mars during the Mars Support mission in Hawaii, and was conclusive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *